La Fédération du Bâtiment et des TP de la Sarthe est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Le Bâtiment, une richesse pour la France

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > >

OK

Edito

POINT CORONAVIRUS - Dimanche 22 mars 2020

Le 22 mars 2020

Madame, Monsieur, Cher collègue,

Vous avez pu voir, hier, une double communication concernant le BTP.

D’une part le Ministère de l’Economie qui se félicite « de l’accord trouvé avec les Professionnels du BTP pour redémarrer rapidement les chantiers ».
 
Et, d’autre part, la communication de la Fédération du Bâtiment, notre communication, qui dit : nous ferons tout ce qui est possible pour redémarrer les chantiers pour permettre à CEUX QUI LE VEULENT et QUI LE PEUVENT de travailler.
 
Ce qui n’est pas du tout la même chose !
 
La FFB a clairement et fermement expliqué aux pouvoirs publics que le redémarrage des chantiers sera l’exception et ne pourra concerner que certains chantiers :
 
- les chantiers que les maîtres d'ouvrages, publics et privés, vont accepter de ré-ouvrir,
 
- les chantiers pour lesquels les clients, surtout les particuliers, vont accepter de nous ouvrir leur porte.
 
Et à condition que ce redémarrage puisse se faire dans des conditions de sécurité satisfaisante pour les salariés du secteur.
 
En dépit des pressions, la FFB ne cède en rien sur son objectif initial. Ce sont la sécurité de nos salariés et celle de nos entreprises qui priment avant tout. 

 
Cela passe notamment par la rédaction de protocoles de sécurité, adaptés au coronavirus, sur lesquels l’OPPBTP travaille en ce moment avec le Ministère du Travail.
 
Ces protocoles de sécurité ne seront vraisemblablement pas prêts avant mardi, voire mercredi prochain.
 
Mais ces protocoles devront être réels et effectifs : il ne s’agit pas de rédiger de jolis morceaux de papier qui ne seront pas appliqués en pratique.
 
En outre, la responsabilité de l’employeur en matière de préservation de la santé et de la sécurité des salariés demeure.
 
Le Préfet de Région a été très clair là-dessus : il veut que les entreprises travaillent mais les employeurs resteront responsables en cas de contagion de leurs salariés.
 

Dans ce contexte, la Fédération Française du Bâtiment vous conseille d’ATTENDRE avant de reprendre le travail. Attendre que ces protocoles de sécurité soient rédigés.
 
Et il faudra voir, ensuite, si ces protocoles de sécurité sont applicables sur vos chantiers et si vous pouvez véritablement reprendre le travail, ou pas.

 
Ce sera du cas par cas : entreprise par entreprise / chantier par chantier.
 
Quant aux entreprises qui ne pourront pas travailler, elles bénéficieront du chômage partiel.
 

A l’heure où l’Italie et l’Espagne arrêtent toute activité « non essentielle » et arrêtent de ce fait les chantiers du BTP, ré-ouvrir les chantiers en France apparaît comme un non-sens.
 
Je vous invite à visionner le reportage de France 3 réalisé avec la FFB 45 sur notre page  . Cette vidéo résume notre situation et exprime parfaitement la position de la FFB.
 
Enfin, si vous ne l’avez pas déjà fait, la Fédération vous invite à déposer les masques que vous avez en stock à la pharmacie la plus proche afin que celle-ci puisse remettre ces masques aux Professionnels de santé qui sont en première ligne face au virus.
 

Merci à tous pour votre solidarité.
 
La Fédération va continuer de vous tenir informés.
 
Prenez soin de vous.

Dominique-André MOUTIERS

Voir courrier joint

 

  

 

 


Le 22 mars 2020